« Mini voitures électriques: les enfants se rendent avec le sourire au bloc opératoire de la clinique Sainte Barbe à Strasbourg ! »

« Mini voitures électriques: les enfants se rendent avec le sourire au bloc opératoire de la clinique Sainte Barbe à Strasbourg ! »

La clinique Sainte Barbe (Groupe Hospitalier Saint Vincent, établissement de la Fondation Vincent de Paul) s’est équipée de mini voitures électriques pour permettre aux enfants d’aller au bloc opératoire de façon plus ludique.

Bénéficier d’une intervention chirurgicale peut être une source importante de stress pour l’enfant et pour ses parents. Les équipes de la clinique Sainte Barbe portent un soin tout particulier au bien-être des petits patients, elles ont donc été séduites par l’idée de troquer les brancards pour des voitures électriques et télécommandées permettant aux enfants de se rendre au bloc opératoire de façon ludique.

Actuellement, deux voitures électriques sont utilisées par le service de chirurgie ambulatoire et deux par le service ORL.
Les véhicules ont été offerts par l’Amicale des sapeurs-pompiers de Strasbourg  ainsi que par l’Adiral, Air à domicile et LVL Médical, des prestataires collaborant régulièrement avec l’établissement.

Ces petits bolides, proposés aux enfants de  3  à 8 ans environ, sont un moyen simple et efficace pour détourner l’attention des enfants de l’intervention chirurgicale qui va suivre et dédramatise la séparation parent-enfant avant l’entrée au bloc opératoire.

 

FEHAP-PSS-minis-voitures

 

Accompagné d’un brancardier, qui peut prendre le contrôle du véhicule si nécessaire, les enfants peuvent ainsi participer activement à leur prise en charge tout en étant rassurés.

Cette initiative s’inscrit dans une démarche de prise en charge innovante des patients pour une réhabilitation précoce.

L’un des bénéfices de cet épisode ludique est de diminuer la prémédication des enfants. Ils sont alors plus sereins, avec moins de tranquillisants administrés en vue de l’opération. Le contexte péri-opératoire est ainsi mieux supporté par les enfants qui gardent alors une expérience positive de leur passage dans un bloc opératoire. 

 

(extrait du PSS 259 - Modes de financement des établissements et services : réformes tous azimuts)